LE TEMPS DU RÊVE

 

Installation présentée lors du passage du diplôme de l'ENSP, promo 2008.

 

Rétroprojection sur calque suspendu.

Boucle vidéo et son, 5'11. Mai 2008.

 

Vidéo subjective de pas sur l'asphalte, pendant qu'une voix décrit visuellement des faits et des rêves mêlés les uns aux autres:

 

"Je marche dans un désert de roches rouges et oranges la mer descend et laisse entre les collines de sable une grande marre d'eau je nage sur le quai de la gare je sniffe de la drogue sous mon écharpe le bocal à poisson ne rentre pas dans mon sac à dos il fait nuit des milliers de tulipes multicolores et lumineuses dans le jardin je descends du train à la gare de Londres la cité Impériale est en ruine le pays est en guerre une exposition de tombe en forme de chaises chacune contient un cadavre des allées étroites où il fait sombre je cherche un nom sur des sonnettes une boite de cadenas rouillés dans les mains un grand parc une résidence coloniale il y a des chèvres et des moutons je photographie la résidence des Pakistanais déposent des paquets de cigarettes devant les maisons certains portent des aspirateurs une messe noire en l'honneur d'un mort aux jambes coupées des taureaux par terre qui se font décapiter je conduis une moto sous une 2 chevaux je vois au loin une panthère rose qui passe devant des bâtiment hollandais j'entre dans une maison de lotissement abandonnée dans une chambre ensoleillée des objets sont à terre je suis assise sur du parquet un homme barbu en collants regarde sur le côté des jambes sont prisonnières au plafond un appareil photo est posé sur une table d'architecte la chambre à coucher de mon frère est une salle de classe il y a des ordinateurs allumés un étudiant fusille des gens dans un amphithéâtre avant de se suicider une trappe pour descendre dans une taverne des lumières en forme de poissons sur le sol chaque intersection du tunnel est gardé par des soldats armés un satellite espion est détruit par un missile Américain des allées étroites il fait sombre un accident sur le bord de la route dans l'herbe une jambe coupée je dois jouer du piano avant d'être pendue devant une foule j'essaie de m'enfuir j'écoute de la musique avec un magnétophone une fille appuie sur toutes les touches une chemise de nuit en cuir à la piscine je n'ai pas de maillot de bain je suis enroulée dans une serviette des poissons rouges nagent dans le hall d'entrée des oisillons dans un nid sur le buffet et un faisan dans la salle à manger une chambre d'hôtel de la verdure comme dans la jungle dans un coin de la pièce des sacs de couchage roulés dans une animalerie j'achète une grenouille c'est un crabe des dents qui tombent mais ce sont des orteils des gens ensanglantés dans un ascenseur un bébé tient un biberon rempli de sang un homme dessine une caricature il reçoit des menaces de mort un monstre s'approche je ferme les yeux mes paupières sont transparentes et je le vois toujours."

 

 

 

 

 
 
 

© 2019 Flora Fanzutti - All contents - All rights reserved -